Votre sortie
Le longe cote
Association
Calendrier
Marée

 ↑  
Partenaires
Préférences
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 9 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.longecoteopalesud.fr/data/fr-articles.xml

Le mouvement de base

Le mouvement s'effectue le corps immergé jusqu'au diaphragme; il consiste en l'exécution simultanée d'un mouvement de jambe et d'un mouvement de pagaie (en opposition : ex : jambe droite, pagaie à gauche)

Le mouvement des jambes

Celui est constitué d'une succession de grands pas ou fente occasionnés par un déséquilibre avant. Il faut bien dérouler son pied, commencer par l'attaque du talon, appui total, puis propulsion sur les orteils.

Le mouvement de la pagaie

Le mouvement commence par un positionnement de la pagaie parallèlement au sens de déplacement, la pagaie bien en hauteur.

La prise d'eau se fait donc à l'avant du corps lors du déséquilibre avant à côté du genou de la jambe avant.

Seule la pale de la pagaie est plongée dans l'eau. Celle-ci est ramenée le long du corps par une conjonction d'un mouvement de poussée de la main du côté de la jambe en avant et de traction de l'autre.

La pale est sortie de l'eau avant le plan du corps.

Il suffit alors de lever la pagaie en effectuant une rotation du poignet pour enchainer le mouvement de l'autre côté.

Enchaînement des mouvements

Selon la marée et le sens du courant, le mouvement pourra s'effectuer de manière symétrique (type mouvement kayak) ou asymétrique (type mouvement canoë).

Le mouvement symétrique s'effectuera de manière générale pendant la phase d'étal (ou à marée montante par fort vent de terre). Un coup de pagaie à gauche, un coup de pagaie à droite. Le mouvement asymétrique s'effectuera courant dans le dos.

La technique dite «du double appui» est globalement la plus efficace, car elle permet de prendre davantage de vitesse en favorisant, par la sensation de déséquilibre, le coordination indispensable à la bonne réalisation de geste. Deux coups de pagaies à droite pour un seul à gauche. Le deuxième à droite s'effectuera un peu plus à gauche du genou gauche par rapport au premier. Concrètement, l'immersion de la pagaie (premier coup) se fait pratiquement en avant du genou gauche, tandis que l'immersion de la pagaie (deuxième coup) se fait un peu plus à gauche du genou gauche. Un léger déséquilibre s'opère alors, rendant l'enchainement du mouvement de bras plus rapide et surtout plus efficace.


Catégorie : Le longe cote -
Page lue 96576 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



 
Vous êtes ici :   Accueil » Le mouvement